*

Les Gagnants 2021

Le «Prix-Metallrecycling 2021» a été attribué à la piscine du parc de la commune de Münsingen, à Hockey Club Davos AG et à Esther Marbach de Rothrist.

Hockey Club Davos AG

Après avoir fait rénover sa patinoire en 2020, le HC Davos a lancé un nouveau système de collecte. Pour plus de commodité, les spectateurs/trices disposeront, tous les 25 mètres, d’un point de collecte pour éliminer leurs cannettes en alu. La stratégie de durabilité du club HCD marque ainsi des points, ce aussi dans l’élimination des déchets et la collecte des matières valorisables. En outre, pour la collecte de cannettes en alu, HCD mise sur la création. Les stations de boissons disposent en effet d’un «can-cutter»: en quelques secondes, cet appareil mécanique transforme une cannette à bière en gobelet réutilisable. «Il s’agit là d’une action gagnant-gagnant puisque nous économisons des gobelets en plastique et que les consommateurs se réjouissent d’un souvenir original qui, à tout moment, peut être éliminé dans la collecte d’alu», précise Patrick Buemi, responsable événements chez HC Davos.

Piscine de la commune de Münsingen

«Les cannettes en alu et les bouteilles à boissons en PET sont constituées de matières précieuses et ne doivent pas atterrir dans des poubelles pour finir ensuite à l’incinération», se disait Marco Tschanz avant d’établir un concept de collecte pour la piscine de Münsingen, près de Berne. Pour remplacer les poubelles usuelles, l’adjoint au responsable de la piscine a installé 14 points de collecte pour cannettes en alu, bouteilles à boissons en PET, verre et déchets. Puis il a observé les changements dans le comportement des baigneurs. «Ce projet est pour nous un moyen de sensibiliser les baigneurs au recyclage. Nous avons veillé à installer les points de collecte à des endroits stratégiques, sur les itinéraires que les baigneurs devaient de toute façon emprunter, pour accéder à la sortie par exemple. Depuis la mise en œuvre de ces idées, le projet est bien lancé et, depuis lors, très apprécié de nos baigneurs», se réjouit Tschanz.

Esther Marbach de Rothrist

Esther Marbach adore la nature. C’est pourquoi elle s’engage activement contre le littering depuis 2013. Forte de ses 64 ans, elle enfourche chaque jour son vélo électrique et parcourt jusqu’à 60 km, ce qui, l’année dernière, lui a permis de collecter plus de 43 508 cannettes en alu qui auraient autrement fini dans la nature ou sur les bords de route. Pour traiter ces quantités impressionnantes, l’aide-soignante aux personnes âgées a aménagé la remorque de son vélo de manière à pouvoir trier directement les bouteilles à boissons en PET, les emballages alu et les bouteilles en verre. Une fois le décompte fait, elle les dépose dans les divers points de collecte. À la collectrice engagée se sont joints entretemps quatre autres volontaires qui débarrassent régulièrement la commune de Rothrist de certains de ses déchets.

Toutes nos félicitations!